Autres
AideEnLigne
CahierDeBrouillon
Présentation
Administration

MesLectures
[Journal d'Ophelia]
[Blog Larnac]
[Traitement texte en ligne]
[Kim Khal]

Informations
[Rue 89]

DNS etc
[Robtex]
Logins
Votre ID: 111
Nom:
Login utilisateur
Mot de passe éditeur

Recherche de : Autres


38 page(s) trouvée(s)

Administration
[#menuautres]
====== Le menu '''Autres''' ======
*l'administrateur du serveur devra initialiser la variable $OtherLinks du fichier config avec un nom de page (ex : AutresLiens).
*vous devrez alors (utilisateur, éditeur ou Administrateur du site) créer une page portant ce nom (AutresLiens),
*un nouveau menu nommé AutresLiens apparaîtra à gauche, avec, en contenu, les liens que vous aurez préparés.
AdministrationDNS
====== + Autres liens relatifs à la mise en oeuvre et à l'administration de DNS ======
AideEnLigne
Pour éditer du texte, vous devez d'abord vous inscrire. Ceci consiste à cliquer "Préférences" dans le "Menu principal" et à remplir le formulaire. Retenez bien le numéro (ID) qui vous sera attribiué ainsi que votre mot de passe. Ensuite, cliquez sur "Edition de la page" dans le menu principal. Ne le faites '''pas sur cette page''' car c'est la page d'aide et celle-ci est verrouillée ! Entraînez-vous sur le CahierDeBrouillon qui contient d'ailleurs une copie de cette page d'aide. Quand vous aurez édité une page, vous pourrez soit cliquer sur le bouton "Aperçu", soit sur le bouton "Enregistrer" pour que votre page soit conservée et automatiquement reliée aux autres pages du site.
D'autres exemples :
'''La création de liens.''' Nous avons vu qu'il y avait 3 façons de créer des liens avec Wiki. Mais d'autres possibilités sont offertes pour changer l'apparence finale du lien dans une page de texte.
Android
:autres pieces détacheees Iconia A510 http://www.micropuces.com/acer-carte-fille-neuve-alimentation-pour-acer-iconia-a510-p-14215.html
BadgerSurInternet
Il existe d'autres logiciels de badgeage en entreprise, comme Kelidiot (tm). Pour celui-ci , la technique est légèrement différente. Le serveur de badgeage de Kelidiot fonctionne également sur un serveur Windows (tm) avec un serveur Java et une base au choix : Firebird, SQL2000 (tm), etc. Pour badger, l'utilisateur doit entrer son nom et un mot de passe, puis cliquer sur un bouton de badgeage. Pour ce logiciel, voir le paragraphe ci-dessous, [BadgerSurInternet#kel Badgeage avec Kelidiot]
Pour être sûr de ne pas être repéré, ce programme devra aussi se contenter de ne scruter la page sur le serveur Internet que de temps à autres. Par conséquent, il faudra penser à mettre en place les données du badgeage suffisamment de temps à l'avance pour que l'info soit prise en compte. L'ordre de grandeur est de une fois toutes les 10 minutes.
CVSViteFait
CVSNT fonctionne sous Windows(tm), Solaris, Mac, RHEL4. Il présente entre autres l'avantage de mieux gérer les binaires (diff sur les binaires). L'installation sous Windows NT est un peu casse tête. On peut s'aider de [http://web.telia.com/~u86216177/InstallCVSNT25.html cette page]. Le site officiel est http://www.march-hare.com/cvspro/ . Ne pas oublier [http://www.devguy.com/fp/cfgmgmt/cvs/cvs-command.html la référence des commandes de CVSNT]. On peut utiliser [http://www.tortoisecvs.org/ TortoiseCVS] en tant que client CVS sous Windows(tm). Les menus sont intégrés dans l'explorateur et l'interface est en français.
CahierDeBrouillon
Pour éditer du texte, vous devez d'abord vous inscrire. Ceci consiste à cliquer "Préférences" dans le "Menu principal" et à remplir le formulaire. Retenez bien le numéro (ID) qui vous sera attribiué ainsi que votre mot de passe. Ensuite, cliquez sur "Edition de la page" dans le menu principal. Ne le faites '''pas sur cette page''' car c'est la page d'aide et celle-ci est verrouillée ! Entraînez-vous sur le CahierDeBrouillon qui contient d'ailleurs une copie de cette page d'aide. Quand vous aurez édité une page, vous pourrez soit cliquer sur le bouton "Aperçu", soit sur le bouton "Enregistrer" pour que votre page soit conservée et automatiquement reliée aux autres pages du site.
D'autres exemples :
'''La création de liens.''' Nous avons vu qu'il y avait 3 façons de créer des liens avec Wiki. Mais d'autres possibilités sont offertes pour changer l'apparence finale du lien dans une page de texte.
ChaiseBaroque
Cool. Les visiteurs, les passants, des randonneurs de passage, tout le monde vient regarder cette étrange exposition. Et tout ces visiteurs sont invités à voter pour la chaise qui leur plait le plus. Il faut dire qu'il y a aussi d'autres animations sur cette place : le staff a mis le paquet. Il y a donc une troupe de hip-hopeurs (... ça se dit comme ça ?) qui attire, il faut le dire, beaucoup de badauds. Et puis une excellent orchestre qui remplit l'espace sonore avec des morceaux de jazz-rock. Tiens, mais je reconnais Martine et son gilet rouge!! Sous son nom d'artiste, "Tartempion", elle présente la chaise avec sa touffe de plume !! Waouou, c'est doux !!
Et puis encore d'autres chaises, pleines de belles couleurs. Baroques ? Tiens, mais c'est la chaise Musicalice de K.Khal, l'artiste maudit des pays de l'est. Comment ça, vous ne connaissez pas ? Bon, OK. Et puis tiens, le quator rock/jazz/funk démarre. Yaka laisser jouer...de jeunes enfants dansent.
CmicWiki2004
''Si vous voulez vérifier par vous même à quoi ressemblait cette page problématique, cliquez sur "Autres révisions" dans le menu principal et visualisez la révision, 50 par exemple.''
 Dans la lignée de cochonland et autres élevages d'animaux virtuels, ils ont osé (mais qui ?) mettre en place le site [http://www.puteland.com?frompub=1 Puteland] sur lequel on peut jouer, voir les terrains de jeu, etc. Il y a un cimetière de putes, une clinique, des tarifs, un outils de recherche de putes. Le site se veut bien entendu ironique, mais j'espère que le public des internautes a le sens de l'humour. Sinon ...
Aux dernières nouvelles, il semblerait que nos trois individus aient réussi à fausser compagnie à la marée-chaussée. Les individus en chemises séviraient toujours dans la région sous le nom de code UIB (Unanimement Intelligents et Brillants - eh oui rien que ça...). Le tee-shirt rouge serait quant à lui parti exercer ses talents vers d'autres régions...Bonne route. FS.

Ce site remplace le site http://mkfs.freesurf.fr qui, sous le nom de BaseDok, proposait déja un site CmicWiki. Sur ce site "officiel" sont transférés également tous les exécutables et les docs nécessaires. Pour les possibilités offertes, voir les pages Présentation, AideEnLigne et Administration dans le menu Autres.
CmicWiki2005
@g@raidlion_t.jpg@raidlion.jpg     Je passe mon temps à me les geler et à regarder les autres faire du sport... Exemple ci-contre avec le superbe sourire de Fatima en guise de récompense. Ca se passait à Vernon et Sylvie, Fatima, Bertille et Hervé sont arrivées bons derniers, mais souriants !!
CmicWiki2006
De passage à Tours, Stefan m'emmène écouter la Bestiole. C'est à dire, ce soir là , Delphine Labay & Olivier Azzano. Voix superbe de Delphine et riffs rageurs de Olivier sur des guitares accoustiques et/ou électriques avec quelques accords ouverts. Delphine a du magnétisme, ça diffuse de la chaleur, ça dérange le coeur, le corps, on a les cheveux qui tremblent, l'émotion qui fait surface. Delphine manie aussi les percussions. C'est à entendre, c'est à voir. Les textes sont de Delphine et d'autres. Ils collent si tellement bien à la pulsation de la Bestiole. Franchement, j'ai bien envie de replonger. Ya bien 2 CDs, mais je vous conseille de vous déplacer. La liste des concerts est sur leur [http://www.la-bestiole.com/ site officiel].
Pour plus de détails, allez voir [http://www.presidentielle-2007.net/generateur-de-langue-de-bois.php ici]. Il existe aussi des générateurs automatiques pour d'autres situations. Je vous conseille alors http://www.charabia.net et les hilarants txtes générés.
CmicWiki2007
Il y a des blogs un peu ... blog et il y a les autres.
@g@tender.jpg Un petit film superbe. Parmi d'autres films. Donc a voir à entendre, avec une délicate voix off, celle de Joséphine Truffault, et la musique qui fait penser à celle de Delerue dans certains séquences du Mépris de JLG.
CmicWiki2008
Et puis je décolle avec Bensusan. Je découvre un peu tard son disque Intuite. J'ai toujours aimé ce que pierre faisait. Des emprunts à la musique arabe, au jazz, à la musique celtique et d'autres encore. Pierre a réussi ce mélange extraordinaire qui coule comme un bruissement. "Pierre's music gives me the shakes". Moi aussi, ca me remue, du ventre à la tête, je décolle littéralement. Prêt pour un grand voyage, un voayge de poesie, de sourires, de couleurs. Si vous voulez avoir une idée de sa musique, dépêchez-vous d'aller l'écouter sur Youtube. Je dépêchez-vous, parce que, de temps à autres, pour des raisons de droitys d'auteur sans doute, des videso sonrt retirées. Entre autres, une de Pierre Bensusan que j'avais beaucoup aimé. Je vous laisse. J'ai l'écoute prise...
En passant, Bonne année 2008 à ceux qui visitent le site de temps à autres (je sais pas trop qui d'ailleurs, je ne compte pas) :
CmicWiki2009
Le site a été inaccessible pendant plusieurs jours. Je ne sais toujours pas ce qui c'est passé. Comme on assiste à des rachats de sociétés les unes par les autres, je suppose qu'il y a eu transfert d'infos, de serveurs, que sais-je...Ca m'a tout de même permis de me rendre compte que je n'avais pas de sauvegarde des infos de ce site. Mais est-ce bien important ?
  C'est une année catastrophe qui nous attend. C'est ce qu'on nous raconte. Pourtant, je connais plusieurs personnes autour de moi qui attendent un enfant. L'envie de vivre est toujours là, présente dans nos corps, dans nos coeurs. Le temps n'est encore là de la désolation. Je perd mes dents, mon crâne perd des cheveux, d'autres enfantent, la vie nous pousse, nous sommes dans un océan et chaque vague nait, vit, meurt. Parfois je reste silencieux, caché dans les arbres, la-haut. J'y suis monté comme un chien fou, riant, enivré. Il n'y avait que le vent, la terre et les pierres immobiles. J'ai longtemps hésité, puis je suis redescendu. Encore ivre. Sans tomber. Sans.
CmicWiki2010
Dans un article du site "PC Inpact" de ce début juillet, on constate que l'état fait des dépenses exagérées en matière de communication sur la toile. Grâce à une enquête du député Lionel Tardy. On relève entre autres ce paragraphe du MEEDDEM qui tente ainsi de justifier 108 000 euros de dépenses.
Surpris de trouver des pages entières consacrées à l'apprentissage [en ligne] du Gaéllique Ecossais, mais aussi du Gaélique Irlandais et aussi du Scot. Il existe entre autres des [http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=l3lIWJl5I4c vidéos de cours de Gaéllique écossais] diffusés il y a quelques années par la BBC. Ces cours sont assez bien organisés, voire amusants. Ca donne en tous cas envie de participer. Hélas, j'apprends que le Gaéllique Ecossais est très peu parlé. Huh ! Par contre le Scot, sorte de mélange entre un parler Anglais (Oops; je veux dire de langue anglaise) local teinté d'un accent caractéristique et de mots originaux est lui assez courant. [http://www.youtube.com/watch?v=kL_fdlVhsBg&feature=fvw Cette vidéo] assez amusante en donne un bon exemple.
CmicWiki2011
*Le groupe [http://improveverywhere.com/missions//missions/ Improveverywhere] fait des happenings, flashmobs et autre missions fort amusantes. La dernière apparition en date consiste à entrer en masse dans un magasin en portant le costume de employés. [http://www.youtube.com/watch?v=KgUIbPfhSuo Voir la vidéo ici]. Yen a aussi plein d'autres à regarder.
Les [http://colmard.com/gourio.html brèves de comptoir ] et d'autres bêtisiers.
CmicWiki2012
A part les liens Autres (menu de gauche), je navigue souvet sur
et d'autres sur Imgur
et d'autres sur reddit
CmicWiki2015
Entre autres le framalink pour raccourcir les URLs. Comme j'y crois, j'utilise illico pour aller voir mes tableaux (pseudo K.Khal.) : http://frama.link/SerieNoire . Le service sur https://frama.link, (oubien https://huit.re) avec en plus, une API !
CmicWiki2016
Il y a aussi plein d'autres photos sur ce site : http://huit.re/cabane-dans-les-arbres
CmicWiki2017
Je n'étais pas particulièrement inspiré, puis les couleurs, les découpages, la peinture se sont mis en place, et je me suis fendu de 5 envois. L'envoi officiel à Christophe Renoux et à quatre autres personnes.


:En d'autres fleurira.
:En d'autres revivra.
:En d'autres germera.
CmicWiki2018
Plusieurs articles dénoncent ce phénomène. Et ils s'appuient sur de vraies études socio/sociétales. Je relève [http://partage-le.com/2018/07/les-ultrariches-sont-des-psychopathes-par-nicolas-casaux/ celui-ci], qui comporte aussi une liste d'autres articles sur ce sujet. Je suis parfois un peu dépité par ce trop grand écart entre les riches et les pauvres, sans savoir trop quoi faire.
CommentairesLivres2012
Le récit, bien que d'un qualité littéraire moyenne, s'articule sur l'histoire de ce personnage arrangeur de scénario qui n'hésite pas, pour des besoins parfois obscurs, à caviarder, voire à massacrer les oeuvres des autres. Son mépris pour son client cache mal, en fait, l'admiration qu'il a pour lui. Vers la fin du livre, le tragique emporte tout et conduit Karoo, le personnage principal vers une quasi-folie.
CommentairesLivres2014
Je viens de terminer ''Demi-sommeil'' qui date de 1998 et je plonge dans ''L'amour et les forêts''. J'ai trouvé dans ''Demi-sommeil'' un récit riche, parfois délicat, parfois troublant, mais toujours en deçà. Le style de E.R. était là, en devenir, non complètement abouti. Et puis l'éblouissant roman ''L'amour et les forêts''. La même veine poétique, les mêmes phrases qui s'allongent délicatement, formant un récit riche, ou les mots ne s'entrechoquent pas mais glissent les uns sous les autres, comme des plaques terrestres à la jonction desquelles surgissent de lumineuses émotions. La forme oui, mais le fond aussi reçoit de l'auteur cette douceur, cette empathie. Curieusement E.R. est présent dans ce livre, à la première personne, faisant la connaissance de Benedicte Ombredanne, de ses aspirations, de sa vie intime, de ses souffrances. Et puis Eric se passionne pour la vie de cette femme au point de boire jusqu'à la lie la vie de cette femme, sans jamais la partager. On ressort de ce roman ébloui par le texte superbe et touché par la vie douloureuse de Benedicte.
J'apprécie toujours autant l'écriture de Siri. Elle recherche les désirs, les émotions, les "pourquoi" derrière les comportements de êtres. Et pourtant ce dernier roman me déçoit un peu. Il s'agit de l'histoire Hariett Burden, artiste, qui a tenté de dissimuler son art en le faisant passer pour celui d'un artiste célèbre. Pour essayer de prouver que le public et les critiques sont plus sensibles à l'artiste masculin qu'à l'artiste féminin. Roman complexe, car trop d'informations à lier les unes aux autres.
CommentairesLivres2015
Dès le début du roman, on sent la fêlure. Le style, déchiré, l'histoire, déchirante, nous entraine malgré nous à continuer ce chemin de douleurs, tantôt exprimées, tantôt cachées le long de ce parcours vers la mer. La mer qui ne tient pas ses promesses de joies, de soleil. Bien au contraire, l'impression de marcher dans la pluie incessante et inamicale, les pieds lourds et gorgées de cette eau qui n'en finit pas de harceler la petite famille. Dans un autre roman, ''La pluie n"empêche pas le désir'' (tiens, la pluie, encore), V.O. parlait de l'amour, de la jouissance de la chair avec toujours ces mêmes petites phrases accolées les unes aux autres comme un tableau impressionniste/pointilliste, petites phrases qui finissent par créer une émotion. Dans cette fin terrible, mais pas vraiment inattendue, du roman, on compatis presque à la douleur de cette mère qui souffre.
===== [#LMEAR] "La modestie et autres récits" de Enrique Vila-matas =====
Comme d'habitude JT nous entraîne dans une histoire sordide ou le héros, incapable de donner du plaisir à une femme est également incapable de tuer correctement ses victimes. Tous les autres personnages sont aussi cinglés, buveurs, dépravés, menteurs. Tout n'est jamais réellement explicité, et c'est aussi ce qui fait l'attrait de ce roman. Et puis, ce genre de livre aux personnages tordus, j'aime.
Deuxième roman de Kaoutar Harchi et deuxième envoutement pour cette littérature, cette humanité, cette manière de décrire la tragédie dans ce qu'on comprend être un pays d'Afrique du nord. Cet enfermement ou se trouve la fille, cet "emmurement" qu'elle doit supporter tant que sa mère vit, cet emmurement avec d'autres femmes, répudiées pour on ne sait quelle raison. Et la présence de la Mère, qui se tait, enfermée dans sa douleur, sans aucun geste d'amour pour sa fille. Et puis enfin, la délivrance quand la Mère meurt, enfin. La fille, dont on ne connait pas le nom mais toutes les pensées intimes, tous ses désirs, apprend enfin, auprès du Père, l'histoire de sa vie et de celle, douloureuse, de sa Mère. Tout cela avec une écriture ample, riche, chargée de tellement d'émotions. Roman extraordinaire, écriture sublime.
CommentairesLivres2016
Pour avoir acheté ce livre 20 centimes chez Boulimier, je n'ai pas de regrets. Le récit tourne autour d'un mariage avec, pour chaque chapitre, le point de vue de l'un des participants. Les réflexions intérieures des uns et des autres sont amusantes, parfois assez véridiques. Et puis tout s'essouffle, vers la fin on a droit à un affligeant pathos entre la mariée et sa grand-mère ou l'on s'ennuie quelque peu. Distrayant, sans plus.
Je viens de terminer ce roman superbe, ou, encore une fois, J.F. m'a rempli d'une indicible émotion. Après cette lecture, il me faudra sans doute attendre quelques heures avant d'entamer autre chose. L'histoire du mouvement nationaliste Corse est le fil conducteur, mais s'y mêle celle d'un amour ''si grand que les autres sont en dessous''. Stéphane aime Virginie, il admire sa nudité ''la voir, allongée sur le lit avec les yeux bandés, ouverte comme une carcasse d'animal, il veut la voir écarter les jambes'' sans la toucher pendant qu'elle l'attend contre elle, naïvement éperdue d'amour. Stéphane cherche à exister, à être un homme reconnu, puissant, et s'implique pour cela dans le mouvement nationaliste. Les destins sont tragiques. Tout au long du livre, les personnages entrent en eux-mêmes, "s'introspectent" et questionnent leur vies. C'est cette profondeur, cette richesse et la manière de dérouler les phrases, avec beaucoup de fluidité qui rendent ce roman à la fois troublant et superbe.
Suivent trois autres nouvelles. Il s'agit de mettre en évidence la cruauté de ces tribunaux improvisés chargées d'examiner le sort des collaborateurs, ou encore, pour une résistante de séduire un officier allemand.
Quelque peu de déçu par cette histoire tragique autour d'un personnage plein de bonté mais aussi pris dans un engrenage mental qui l'empêche de communiquer vraiment avec les autres. Le style est direct, fait de phrases courtes, de mots parfois tranchants ou chargés d'un lyrisme naïf. Les personnages sont tous décrits avec force détails scabreux, comme buveurs ou violents. J'attends un prochain roman de C.C pour me faire une autre idée de
Du thriller, du vrai. Le personnage principal (et récurrent) de J.N., Harry Hole aux prises avec un tueur en série à travers Oslo, Bergen et d'autres paysages urbains de Norvège. Le récit est concis, les paragraphes parfois se télescopent, avec des personnages typiques et attachants. Des rebondissements, des fausses fins, tout dans ce roman nous entraine vers une solution-soulagement. Bien sûr c'est un peu prévisible, mais il faut jouer le jeu, et se laisser enfermer dans cette course captivante.
CommentairesLivres2017
Après "L'amour et les forêts", ce roman semble un peu moins consistant. J'assume. E.R. nous conte son histoire personnelle, notamment le cancer de son épouse et l'écriture de son roman "Cendrillon". Mais avec cette manière si personnelle de raconter plusieurs histoires enchassées les unes dans les autres, sans que l'on sache, au début de ce roman, quelle est la part du réel. E.R. livre une écriture en forme de salut, de délivrance de cette dure période de sa vie, toute en sensibilité à fleur de peau.
Long périple en Estonie. Univers déroutant, tant par le style pas vraiment convainquant que par l'histoire débitée en bribes, parfois difficile à suivre. Puis, mais vers la fin, on entre dans le vif de l'histoire qui s'épaissit, devient noire, policière et l'on souhaiterait alors quelques pages de plus. L'Estonie qui a connu plusieurs envahisseurs - ici surtout, les Russes - est au centre du récit dans lequel on navigue entre les années 50 et les années 90. Ca finit mal pour certains qui rêvaient d'une vie meilleure en capturant le mari d'une autre, mais ça finit bien pour d'autres qui, après une vie douloureuse s'échappent avec le butin.
A Haiti, on côtoie des personnages violents, d'autres sensibles. Certains cherchent leur voie dans le chant, la danse. D'autres sont de simples tueurs à gages. Avec cette écriture rapide, mais sensible, faite de courtes phrases, comme des salves, Y.L. nous décrit ces personnages sur un rhytme parfois haletant.
CommentairesLivres2018
Excellent description du microcosme Egyptien, dont les habitants résident dans ce célèbre immeuble. Des personnages cupides, d'autres pudiques, un couple d'homosexuels. Toujours cette présence, dans l'ombre, de l'outil répressif qui pèse sur les comportements. Un jeune déçu par l'administration se projette dans un islamisme après une cruelle séance de torture. On suit avec passion ces nombreuses histoires qui s'entrecoupent, se rejoignent parfois.
Sept chroniques journalistiques sur la la vie aux USA dans les années 90. Certaines sont très "pointues" car concernant par exemple le tennis et dans lesquelles moultes références spécifiques embrouillent quelque peu la lecture. J'ai parfois sauté des paragraphes. D'autres, je pense à la Foire d'Etat de l'Illinois, sont délirantes avec descriptions de l'ambiance des comportement des vendeurs ou des clients. La chronique sur la télévision reste très riche et assez visionnaire quant l'indigence de la création ou encore à l'auto-ironie qu'elle cultive. DFW à ce style assez particulier qui lui permet de développer des concepts et des idées pertinentes, tout en gardant une certaine ironie parfois acide.
Dans un bunker improbable de Hong-kong, des personnages en attaquent d'autres, pour l'amour du vin entreposés là. Avec cette verve et ce renouvellement propre à CM, l'affaire se déroule avec rapidité, sous la menace de la nature. Tout est parfaitement écrit, minuté, ciselé.
Première lecture de C.C. Tout le livre est à la deuxième personne : une femme parle de son ami Thomas, de sa vie, de son ascension, puis de sa chute. On découvre au fil de la lecture la complexité du personnage, à la fois très brillant, charmeur et pourtant insatisfait, cumulant les échecs amoureux et professionnels. La chute annoncée est lente mais inéluctable. Le style est quelque peu chaotique (récit à la deuxième personne) et pourtant le roman se lit d'une traite, car on a rapidement de l'empathie pour le personnage. A lire : d'autres romans C.C.
Extra-ordinaire découverte de A.T. Dans un style fait d'interpellations du lecteur, des descriptions de scènes de sexe (sans pathos ni érotisme), d'invocations de personnages comme V.Havel, Staline, Kundera, Mao et de bien d'autres, A.T. décrit les déboires d'un ménages à trois (FFM). Ce livre ne parle pas de politique, mais plutôt, avec une désinvolture feinte, de bonté et de la difficulté de vivre l'amour. Je vais retourner lire d'autres livres d'Adam T.
CommentairesLivres2019
Ce roman est le dernier volet de cette trilogie autour de Marie, cette femme dont le personnage est amoureux. Des situations étranges et parfois loufoques, le narrateur explore les ressorts affectifs de nous autres, humains. Le tout avec un apparent détachement, ce qui déclenche souvent l'hilarité. Petit opus de plus de 200 pages, jouissif, mais pas seulement. (on pourrait aussi dire: pas que. Mais j'aime pas)
Ce n'est pas que de "l'ignorance" dont cet essai nous parle. Mais aussi de la nostalgie, du retour, de beaucoup d'autres questions sans réponses. Profitant de l'histoire trouble de la Thécoslovaquie et de l'immigration puis du retour au pays, M.K. pose toutes ces questions comme celle de la "mémoire masochiste" qui permet à l'homme "de se débarrasser de ce qu'il n'aime pas et se sentir plus léger". L'ironie toujours, au détour d'une page, ou l'on apprend que "l'ivresse de la bière rend plus bruyant et plus bonasse que celle du vin". Quête de l'identité où, ignorant, chacun se cherche.
===== [#UVCLA] "Une vie comme les autres" de Hanya Yanagihara =====
CommentairesLivres2021
Plusieurs nouvelles, toutes plus savoureuses et mystérieuses les unes que les autres. Qu'il s'agisse de pseudo archéologie, de biologie, de sociologie ou de prospective dystopique, C. M. recherche le vocabulaire juste pour semer des récits étonnants. Ce style si riche, fouillé, souvent poétique dont C. M. joue avec élégance, les phrases riches de sens, tout concourt au plaisir de la lecture. Et parfois, un trait d'humour, inattendu, comme ce requin pyjama dont "les branchies se ferment, [le] cerveau se caille, une bulle coince dans l'armure et il pète". Littérature à déguster.
Computing
*IPV6 sur un routeur OpenBSD et autres install https://www.22decembre.eu/2016/05/28/openbsd-ipv6-router-fr/
:Piratebox et autres hacks http://blog.uggy.org/?category/PirateBox-Widrop
ComputingUnixLinux
===== autres sources de packages =====
Voir aussi le post sur http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=358656 et les liens dans ce thread qui indiquent d'autres pistes comme https://help.ubuntu.com/community/Grub2/Installing#Fixing_a_Broken_System
ComputingWindows
::EFI UEFI autres liens
ComputingWindows10
:supression trackers et autres tweaks avec c:\tools-debug\W10Privacy-3.1.0.exe cf https://www.winprivacy.de/
:supression trackers et autres tweaks avec c:\tools-debug\W10Privacy-3.1.0.exe cf https://www.winprivacy.de/
** Autres services a arreter FIXME
:Autres liens pour supprimer tracking / spying Windows 10 https://share-link.olympe.in/?7CtKbw
LaLoireAVelo
On trouve sans difficultés la chambre d'hôtes dans le centre de Nantes, près de la rivière l'Erdre. Surprise, la Maison Jaune appartient à une grande randonneuse qui n'en finit pas de nous parler d'autres aventures à vélo, et de ses propres escapades à travers la France. Michel découvre A. Makine à travers un roman emprunté sur une des nombreuses étagères de livres de la maison.
MesLectures
|"Une vie comme les autres" de Hanya Yanagihara|2020-04-14 21:12:00|[CommentairesLivres2019#UVCLA romanesque]
|La modestie et autres récits, Enrique Vila-matas|2016-04-17 10:13:27|[CommentairesLivres2015#LMEAR surprenant ]
Une année l'esprit trop occupé à d'autres choses. Peu de lectures, mais plus de rencontres, de musiques.
| C'est toujours les autres qui meurent, Jean-francois Vilar|2011-11-10 18:19:31|surréaliste
| Dojoji et autres nouvelles, Yukio Mishima
MonEmacs
===== Autres trucs (mais pas dans .emacs) =====
PresentationDeCmicWiki
**créer des liens entre les pages du site ou encore vers des sites Internet autres que celui-ci.
**placer un résumé (en bas de la fenêtre d'édition) qui sera affiché sur les pages "Dernieres Modifications" et "Afficher d'autres révisions".
*Si vous sélectionnez le menu "Afficher d'autres révisions", vous pourrez visualiser la liste datée des révisions de la page en cours, puis éditer une révision parmi n; Vous pourrez ainsi restorer une ancienne version de la page.
===== Autres liens vers Internet =====
ToutSurLeVTT
:Parcours VTT par depertement [autres] http://frenchbike.free.fr/rando_vtt.php3